Navigation


Ecrits

Une incompréhension submerge, et transcende pour la dépasser, enfin. La vie est, et c'est tout. Une passion s'égare sans fin. Elle se découvre à la folie, et s'émerveille sans cesse. Elle se regarde avec sagesse, et s'obscurcit tout le temps. Un déséquilibre se stabilise dans sa fragilité, son incomplétude, l'essence même de l'immanence qui l'a fait naître. Il y a toujours plus de profondeur de champ dans une page blanche que sa seule présence au monde. Mais, elle, elle ne le sait pas encore. Nul n'aurait pu s'en rendre compte. Alors, qu'y aurait-il d'autre à bien pouvoir faire ? Parler, se taire, rire, pleurer, danser, se heurter, s'enivrer doucement, se saoûler exubérant... raconter le monde en s'interrogeant sur l'être qui s'oublie en soi pour parvenir à l'écrire, comme aimer et mourir toujours en écho au silence.

 



Page précédente : Tirages et Façonnages
Page suivante : Editions